J’ai testé RealFly, 1er simulateur de chute libre indoor

L’anniversaire de Jo, de mon Jo. Idée cadeau ? Ah grande question car ces hommes n’ont jamais besoin de rien, vous savez bien.

Bon bah puisqu’il me laisse le champ libre, je décide qu’on passera du temps en journée ensemble, SANS enfants, ce qui est arrivé la dernière fois il y a au moins…., enfin vous voyez quoi ! Super-nounou est réservée depuis 1 mois. « Jo, tu mettras une tenue confortable » sera ma seule indication. Je jubile, je jubile !

C’est dangereux de ne pas donner d’indication de cadeaux… NOUS les filles, c’est un truc, physiologiquement incompréhensible. Moi si on me demande, ça serait plus: « Heu, Jo, tu veux quelle page de ma wish-list ? » ou « Pour être plus efficace, j’ai une wish-list thématique« .

Et bien ce sera une initiation à la chute libre, ou les sensations du parachutisme en indoor. A défaut d’être sportifs, on est curieux !
Direction Sion, en Valais, et Jo découvre une fois sur place ce qui NOUS attend.

Ahhh, c’est donc ça, je fais moins la maligne quand je vois les participants dans le « tunnel », cet espèce de gros tube dans lequel une soufflerie tourne au minimum à 170km/h, :) mais v’oui ma p’tite dame ! Voire même je me demande ce qui a bien pu me traverser l’esprit à vouloir faire insolite, mais évidemment, j’intériorise à fond les ballons, attitude ultra positive en façade, avec un brin de pétoche qui fera vite place à l’envie « d’y aller ».

On est une dizaine à être encadrés par le coach. Combinaison, casque, lunettes et formation express pour montrer les positions à prendre dans le tunnel. « Dans le tunnel, tu me fais confiance » dixit le coach. Ah bah ça tombe bien, c’est ce que je comptais faire mon coco ! On passe chacun notre tour dans le tunnel, accompagné du coach évidemment !

Pour des débutants comme nous, le forfait de base suffisait: 2 fois une minute par personne. Si, si, ça suffit. La première minute, tu ne comprends rien, c’est tellement énorme ce qu’il se passe, violent, que tu ne quittes pas ton coach des yeux. A en croire le mien, j’ai beaucoup de force dans le poignet, hum, désolée, je devais bien m’accrocher quelque part ! Un vrai tsunami cette première minute. Le second passage, tu te concentres davantage sur les positions, c’est le pied, tu voles ! Il te propose de monter à 5\6 mètres de hauteur et c’est ouah ouah ouah! C’est addictif, je n’ai qu’une envie, le refaire.

Dur dur d’expliquer la sensation quand tu dois gérer 170km/h… Jo a adoré, il était ravi. Le refaire indoor volontiers pour nous deux, mais ça ne nous donne pas du tout envie de sauter d’un avion en parachute. Que d’émotions !

Désolée, les photos ne rendent pas du tout, du tout, compte de la puissance dans le tunnel. Alors foncez-y !

RealFly,
Route de la Drague 58 – 1950 Sion
Tél: +41 27 322 92 92 | http://www.realfly.ch

RealFly 1

RealFly 2

Publicités

2 réflexions sur “J’ai testé RealFly, 1er simulateur de chute libre indoor

Les commentaires sont fermés.